Question du 7 avril 2017: Rapport français sur le succès très relatif des formations destinées aux imams

Je vous interrogeais en octobre 2016 sur le faible suivi de la formation en Didactique du cours de religion islamique à l’UCL. Ainsi, l’Université Catholique de Louvain n’avait enregistré que 43 inscriptions.

Au sujet de la formation des imams, un rapport publié en France dresse un bilan sur l’impossible encadrement de ce type de formation. L’une des conclusions de ce rapport est que « ces formations rencontrent un beau succès d’estime mais passent à côté de leurs cibles principales pour une raison simple : ces imams comprennent mal le français qu’ils ne pratiquent pas…Ils ne s’inscrivent donc pas, ou très peu dans ces cursus ! ».

Avant ce type de formation, il semble donc que des cours de français seraient plus pertinents.

Mes questions, Monsieur le Ministre, sont les suivantes :

  • Avez-vous pris connaissance de ce rapport français remis à la Ministre de l’Education nationale ? Des parallèles avec la situation belge peuvent-ils selon vous être faits ? Certaines des recommandations sont-elles transposables en Belgique ?
  • Avez-vous planifié la rédaction d’un rapport annuel officiel dressant un bilan de cette formation récemment mise en place ? Des ajustements sont-ils prévus ?
  • Quelles mesures avez-vous prises pour encourager les imams à suivre cette formation ? Pouvez-vous me transmettre les derniers chiffres relatifs au nombre d’inscrits ? Certains se sont-ils désistés depuis leur inscription initiale ?