Question du 1 juin 2017: Echéance relative aux travaux rue du Page

Rue du Page, située entre la place du Châtelain et la rue américaine, des travaux ont été entamés en février dernier. Ces travaux visent à refaire les trottoirs, les façades, l’égouttage mais également des aménagements de voirie. Ils sont orchestrés par la Région mais avec une participation communale, selon les informations dont je dispose.

Il est annoncé comme date de fin des travaux…décembre 2017 ! Onze mois pour quelques dizaines de mètres ?

Il est étonnant qu’une telle échéance soit nécessaire afin de rénover un tronçon très limité de la rue du Page. Par ailleurs, celle-ci est située au cœur du quartier du Châtelain qui constitue un quartier très animé et comprend un grand nombre de restaurants et de commerces. De tels travaux, s’ils participent sans aucun doute à l’embellissement de la commune, risquent de nuire aux activités commerçantes du lieu.

Il est en effet tout de suite moins agréable en cette période estivale de boire un verre en terrasse dans un décor de chantier.

Mes questions, Madame la Bourgmestre, sont les suivantes :

  • Pourriez-vous m’indiquer les modalités de la participation de la commune d’Ixelles à ces travaux ? Quel est le financement octroyé par la commune d’Ixelles ?
  • Comment expliquez-vous qu’une telle durée soit nécessaire pour réaliser ces travaux ?
  • Les commerçants aux alentours ont-ils été consultés ? Une étude d’impact de ces travaux a-t-elle été réalisée ? Comment l’annonce de ces travaux a-t-elle été perçue par ceux-ci ?

Réponse

Les travaux de la rue du Page sont réalisés par Bruxelles Mobilité dans le cadre du permis d’urbanisme relatif à l’Itinéraire Cyclable Régional 7. La réalisation de cet « Itinéraire Cyclable Régional 7 » qui part de la frontière avec les Communes de Beersel, Linkebeek et Uccle pour aller à la station de métro « Arts-Loi » est planifiée entre 2016-2019.

Dans le cadre de ce chantier, la Commune défend les intérêts des riverains et des commerçants. Le Service des Travaux Publics et le Service du Commerce participent au suivi technique du projet, s’assurent de la conformité des réalisations par rapport au permis, vérifient les travaux des impétrants et relaient les demandes et les besoins des riverains et des commerçants.

Bruxelles-Mobilité et la Commune d’Ixelles se sont réunies à plusieurs reprises pour réaliser une coordination fine des différentes interventions. Plutôt que de se succéder comme dans de trop nombreux chantiers, les différentes interventions ont été réalisées en parallèle afin de réduire le calendrier de chantier, de diminuer les nuisances pour les riverains et d’assurer la plus grande accessibilité possible des commerces.

Durant la première phase, entièrement terminée, Vivaqua, intercommunale de production et distribution d’eau potable, et Sibelga, intercommunale responsable du réseau d’électricité, ont procédé au remplacement des réseaux de distribution d’eau potable et d’électricité vétustes et situés en trottoir. Ces travaux se sont déroulés progressivement, de carrefour à carrefour, trottoir par trottoir. Les deux intercommunales ont travaillé avec le même entrepreneur pour réduire l’emprise du chantier.

Actuellement, Vivaqua, intercommunale d’assainissement des eaux usées, procède à la rénovation des égouts. Des coques spécifiques sont glissées dans les canalisations existantes pour les renforcer et éviter des affaissements de voirie causés par des fuites. Ces travaux seront réalisés de carrefour à carrefour, au milieu de la voirie. Ils nécessitent d’interdire la circulation automobile. Des déviations sont donc mises en place.

Concomitamment, Bruxelles-Mobilité procède à la rénovation de façade à façade. Son entrepreneur installe les bordures de trottoirs, pave les trottoirs et asphalte la voie carrossable. La partie de la rue du Page comprise entre la place du Châtelain et la rue Américaine est déjà entièrement terminée.

Financièrement, la Commune d’Ixelles n’a procédé et ne procédera à aucun engagement pour ces travaux. Leur enveloppe est complètement assumée par les impétrants d’une part et Bruxelles-Mobilité de l’autre.

Dans le cadre de la procédure de demande de permis, au travers de la Commission de Concertation, une consultation des commerçants et des riverains s’est déroulée en amont du projet. Par ailleurs, avant les travaux, les commerçants ont été réunis le 19 octobre 2016 à l’initiative de la Commune. Les différents impétrants et Bruxelles-Mobilité leur ont présenté l’objet des travaux, le caractère impérieux des rénovations d’impétrants, le calendrier, l’organisation du chantier et des déviations. Les remarques des commerçants ont été intégrées par l’équipe technique de suivi et le coordinateur régional a partagé ses coordonnées. Un dépliant toutes-boîtes a été réalisé par la Commune pour prévenir de la succession des différents impétrants. Enfin, chaque intervenant a informé par toutes-boîtes des différentes étapes de son chantier, selon les prescriptions de l’Ordonnance du 3 juillet 2008 relative aux chantiers.