Question du 1 juin 2017: Institut sur l’islam – impact sur l’amélioration du niveau de langue

Je vous interrogeais il y a peu sur la création d’un Institut sur l’islam. Dans votre réponse (n°674), vous développez les aspects liés aux cours de langue française qui sont dispensés.

Un test a été organisé par l’Exécutif des musulmans afin de déterminer le degré de connaissance des imams afin de pouvoir les répartir en groupes de niveaux.

Trois niveaux ont été mis en place : UE1 regroupant 17 imams, UE3 regroupant 10 imams et UE4 avec 7 imams.

Par ailleurs, seuls 34 imams ont suivi de tels cours, ce qui me semble peu, d’autant plus que 7 d’entre eux ont échoué à l’évaluation finale.

Mes questions, Monsieur le Ministre, sont les suivantes :

  • Le test organisé par l’Exécutif des musulmans était-il libellé selon les standards belges ou européens en matière d’évaluation du niveau des langues ?
  • A quels niveaux correspondent les sigles UE1, UE3 et UE4 ?
  • De même, sur quelle base l’évaluation finale a-t-elle été libellée ? Quels étaient les volets évalués ? Des diplômes officiels de maîtrise de la langue seront-ils délivrés ?
  • Quels sont les objectifs quantitatifs fixés pour l’année académique 2017-2018 ?