Question du 1 juin 2017: Absentéisme dans la fonction publique

Une des thématiques récurrentes de la fonction publique est celle de l’absentéisme des fonctionnaires. L’année 2016 n’a pas échappé à la règle.

En effet, pour l’année 2016, le taux d’absentéisme des fonctionnaires s’est élevé à 8,6% en moyenne en Wallonie et 5,06% à Bruxelles. De tels chiffres sont d’autant plus préoccupants qu’ils augmentent au fil des années (+0,6% entre 2014 et 2016).

Ces absences représenteraient pas moins de 1.965 équivalents temps plein en moyenne chaque jour sur les 23.000 fonctionnaires wallons. Le Forem compte près de 10% d’absentéisme et Wallonie-Bruxelles International remporte la palme avec près de 12% d’absentéisme !

Malgré des statistiques toujours plus inquiétantes au fil des années, les chiffres ne semblent pas s’améliorer, illustrant une tendance s’inscrivant sur le long-terme. A ce titre, il me semble indispensable qu’un plan d’action concret soit mis en place de manière à conjurer des chiffres qui nuisent à l’image de la fonction publique.

Enfin, il ne faut pas perdre de vue que ces jours non prestés ont un impact financier important (plus d 88 millions d’euros en 2016 pour la Wallonie !).

Mes questions, Monsieur le Ministre, sont les suivantes :

  • Avez-vous pris des mesures concrètes afin de lutter contre l’absentéisme dans la fonction publique en Fédération Wallonie-Bruxelles ?
  • Avez-vous eu des contacts avec les pans du secteur public les plus touchés par ce phénomène ? Quelles ont été les conclusions de ces échanges ?
  • Avez-vous développé des incitants à la mise en place de plans d’actions avec des objectifs chiffrés et avec des deadlines précises ?
  • Le coût financier total de ces absentéismes a-t-il été rigoureusement estimé ?