Question du 1 juin 2017: Absentéisme dans la fonction publique

Une des thématiques récurrentes de la fonction publique est celle de l’absentéisme des fonctionnaires. L’année 2016 n’a pas échappé à la règle.

En effet, pour l’année 2016, le taux d’absentéisme s’est élevé à 7,68% en moyenne pour l’ensemble des organismes d’intérêts publics. Les trois organismes comptant le plus fort taux d’absentéisme sont Innoviris, Parking.brussels et le CIRB. A Actiris, on compte également un taux d’absentéisme de 9,8%.

Malgré des statistiques toujours plus inquiétantes au fil des années, les chiffres ne semblent pas s’améliorer, illustrant une tendance s’inscrivant sur le long-terme. A ce titre, il me semble indispensable qu’un plan d’action concret soit mis en place de manière à conjurer des chiffres qui nuisent à l’image de la fonction publique.

Enfin, il ne faut pas perdre de vue que ces jours non prestés ont un impact financier important.

Mes questions, Madame la Secrétaire d’Etat, sont les suivantes :

  • Avez-vous pris des mesures concrètes afin de lutter contre l’absentéisme dans la fonction publique ?
  • Avez-vous eu des contacts avec les organismes d’intérêts publics les plus touchés par ce phénomène ? Quelles ont été les conclusions de ces échanges ?
  • Avez-vous développé des incitants à la mise en place de plans d’actions avec des objectifs chiffrés et avec des deadlines précises ?
  • Le coût financier total de ces absentéismes dans les organismes d’intérêts publics a-t-il été estimé ?