Question du 1 juin 2017: Absentéisme dans la fonction publique

Une des thématiques récurrentes de la fonction publique est celle de l’absentéisme des fonctionnaires. L’année 2016 n’a pas échappé à la règle.

En effet, pour l’année 2016, le taux d’absentéisme s’est élevé à 7,68% en moyenne pour l’ensemble des organismes d’intérêts publics. Les trois organismes comptant le plus fort taux d’absentéisme sont Innoviris, Parking.brussels et le CIRB. A Actiris, on compte également un taux d’absentéisme de 9,8%.

Malgré des statistiques toujours plus inquiétantes au fil des années, les chiffres ne semblent pas s’améliorer, illustrant une tendance s’inscrivant sur le long-terme. A ce titre, il me semble indispensable qu’un plan d’action concret soit mis en place de manière à conjurer des chiffres qui nuisent à l’image de la fonction publique.

Enfin, il ne faut pas perdre de vue que ces jours non prestés ont un impact financier important.

Mes questions, Madame la Secrétaire d’Etat, sont les suivantes :

  • Avez-vous pris des mesures concrètes afin de lutter contre l’absentéisme dans la fonction publique ?
  • Avez-vous eu des contacts avec les organismes d’intérêts publics les plus touchés par ce phénomène ? Quelles ont été les conclusions de ces échanges ?
  • Avez-vous développé des incitants à la mise en place de plans d’actions avec des objectifs chiffrés et avec des deadlines précises ?
  • Le coût financier total de ces absentéismes dans les organismes d’intérêts publics a-t-il été estimé ?

Réponse : 

Un plan stratégique pour la Fonction publique régionale a été élaboré de manière collégiale avec les fonction- naires dirigeants des administrations et des organismes d’intérêt public bruxellois. Ce plan est actuellement en phase de mise en œuvre.

Il s’articule autour de trois thématiques pour garantir le développement optimal de la Fonction publique bruxelloise :

1. la qualité des services et les usagers pour nalité ;

2. le développement du personnel (dont la prévention de l’absentéisme) ;

3. et un mode de gestion ef cient et durable.

Ces thèmes forment donc un tronc commun transversal pour la Fonction publique dans son ensemble. Ils sont à traduire en objectifs concrets par les détenteurs de mandat, en fonction de la spéci cité de l’organisme ou du niveau de mandat.

Le Service public régional Bruxelles Fonction publique, actuellement en création, coordonnera la mise en œuvre de cette stratégie Fonction publique a n de garantir un certain degré d’harmonisation de la politique de Fonction publique, ainsi que le rapportage au gouvernement sur la réalisation des objectifs trans- versaux et projets communs en matière de ressources humaines. Il offrira également expertise et support pour la mise en œuvre de la nouvelle stratégie et de projets communs en matière de Fonction publique.

Un premier groupe de travail a été lancé n mars 2017 quant au Bien-être au travail, une matière en effet cruciale en ce moment auprès de l’ensemble des employeurs, publics et privés.