Question du 15 mai 2017: Suite à l’étude de test Achats sur l’introduction d’une consigne sur les canettes et les bouteilles PET

Récemment, une étude réalisée par Test Achats auprès de 1150 consommateurs a cherché à prendre le pouls de l’opinion quant à l’introduction éventuelle d’une consigne sur les canettes et les bouteilles PET.

Les résultats démontrent que pas moins de 66% des individus sont en faveur de l’introduction d’une consigne et surtout que 90% d’entre eux se disent prêts à rapporter leurs canettes et bouteilles PET au supermarché pour récupérer l’argent.

Un tel système est d’autant plus pertinent qu’outre les aspects purement environnementaux, il participerait à l’amélioration de la qualité de vie en Région bruxelloise. Il n’est jamais agréable de se promener et de voir des cannettes ou des bouteilles jetées en pleine rue.

La mise en place d’un tel système a déjà été évoquée à Wallonie et en Flandre et existe déjà dans d’autres pays européens comme en Allemagne. Vous aviez il y a plus ou moins un an fait part de vos réserves quant à l’opportunité de la mise en place d’une telle mesure en Région bruxelloise.

Mes questions, Madame la Ministre, sont les suivantes :

  • Pourriez-vous m’indiquer si des études ont été réalisées à ce sujet et si oui, quelles en ont été les conclusions ?
  • Aviez-vous pris connaissance de ce sondage réalisé par Test Achat ? Cette enquête a-t-elle changé votre opinion quant à la mise en place d’une telle politique ?
  • Avez-vous commandité une étude en Région bruxelloise sur les coûts et les conséquences à la fois positives et négatives qu’induirait une telle mesure ?

Réponse:

1. Vu que des études ont déjà été réalisées pour le compte de la Région amande et de la Région wallonne, Bruxelles n’a pas fait réaliser d’étude supplémentaire. Bruxelles Environnement a été fortement impliqué dans les études lancées par les autres Régions et était toujours présent lors des réunions de suivi. Les résultats des études varient selon les scénarios qu’elles examinent et les hypothèses sur lesquelles elles se fondent.

2. Je suis au courant du fait que la population est généralement favorable à la mise en place d’un système de consigne sur les canettes et les bouteilles PET. En effet, j’accueille positivement la mise en place d’un système de consigne, à condition qu’un tel système soit mis en place dans les 3 Régions simultanément.

3. Etant donné qu’un tel système peut seulement fonctionner s’il est mis en place à travers les 3 Régions, une étude particulière pour Bruxelles n’a pas été commanditée. Nous suivons de près les résultats des études qui sont réalisées en Flandre et qui tiennent compte de différents scénarios.