Question du 28 avril 2017: Soutien au développement de l’aquaponie

L’aquaponie, qui est une méthode alliant l’aquaculture et l’hydroponie, rencontre un succès grandissant. Pourtant, elle est encore ignorée par un grand nombre d’individus – dont moi-même jusqu’à il y a peu – qui ne connaissent même pas le terme ! Ce système repose sur deux bacs : le premier est constitué de poissons dont les déjections, transformées en engrais, permettent de nourrir les plantes du deuxième bac en nutriments.

L’aquaponie représente une fenêtre d’opportunité en ce qui concerne la promotion de l’agriculture urbaine étant donné que peu d’espace suffit à disposer d’un tel système.

Les produits qui en sont issus sont donc locaux et équitables ce qui est un gage de qualité pour la préservation de notre environnement. Il s’agit d’une manière, pour tout citadin, de pouvoir cultiver ses propres plantes et légumes.

Des formations sont dispensées par « AquaponieBxl » qui bénéficie du soutien de votre Ministère. Cependant, cette méthode reste encore fortement méconnue du grand public.

Mes questions, Madame la Ministre, sont les suivantes :

  • Depuis quelle année votre Ministère soutient-il cette initiative ? Quel est le montant du soutien financier d’« AquaponieBxl » ? D’autres ASBL œuvrant dans la promotion de l’aquaponie bénéficient-elles d’un soutien en Région bruxelloise ?
  • Une étude a-t-elle déjà été réalisée de manière à évaluer le nombre de Bruxellois qui ont recours à cette méthode ?
  • Avez-vous pris des mesures de sensibilisation (affichage, spots publicitaires,…) de manière à faire connaître l’aquaponie ?
  • Etes-vous en contact avec d’autres Ministères comme votre homologue à l’Economie de manière à évaluer la fenêtre d’opportunité que constitue une telle méthode, notamment en termes d’emplois ?