Question du 31 janvier 2017: L’art et la culture comme matière scolaire

L’art et la culture comme matière scolaire

Madame la Ministre,

Vous avez annoncé avec votre homologue à la Culture vouloir intégrer l’art et la culture comme matière scolaire à part entière dans le cadre du Pacte pour un enseignement d’excellence.

Si je partage vos préoccupations quant à la nécessité de donner aux jeunes en Fédération Wallonie-Bruxelles un bagage culturel important qui leur permette d’agrémenter leur culture générale, il me semble que ce projet soit bien trop ambitieux à l’heure actuelle.

Ainsi, les dimensions artistiques et culturelles pourraient selon moi tout à fait être intégrées davantage aux programmes d’histoire, de géographie ou de français par exemple. Des visites pourraient être organisées dans ce cadre.

Une telle approche serait selon moi plus réaliste que la nécessité de former les enseignants à ces thématiques, libérer des programmes de cours dans un contexte où, dans l’enseignement des matières les plus fondamentales, à savoir le français et les mathématiques, les élèves de la Fédération Wallonie-Bruxelles accusent déjà un retard important.

Mes questions, Madame la Ministre, sont les suivantes :

– Pour quelle raison le Gouvernement a-t-il jugé nécessaire de mettre sur pied ce parcours ? Avez-vous envisagé dans le cadre de vos discussions l’intégration de ces thématiques aux programmes des matières déjà dans le programme ?

– Est-il prévu de faire appel à des professeurs en histoire de l’art ou de former le personnel existant à ces thématiques ?

– Pensez-vous réellement qu’après la révélation des résultats de PISA, l’alourdissement des programmes scolaires soit judicieux ? Un retour vers les enseignements de bases n’est-il pas plus approprié ?