Question du 31 janvier 2017: Classes DASPA – Parcours scolaire des élèves primo-arrivants et formation des enseignants

Classes DASPA – Parcours scolaire des élèves primo-arrivants et formation des enseignants

Je vous remercie pour votre réponse détaillée à ma question du 12 septembre dernier sur les classes DASPA.

Vous y annonciez la réception d’informations par l’Administration relatives au parcours scolaire des élèves primo-arrivants pour la fin de ce mois de janvier.

Par ailleurs, vous faites référence à l’existence de formations dont certaines sont spécifiquement dédiées aux élèves qui ne maîtrisent pas la langue d’enseignement, ce qui me semble approprié et nécessaire. Cependant, vous évoquez une vingtaine de formations spécifiques pour les enseignants en DASPA sur la diversité culturelle et l’apprentissage à l’interculturalité.

Mes questions, Madame la Ministre, sont les suivantes :

– Avez-vous reçu les informations sur le « parcours scolaire des élèves primo-arrivants », selon vos termes, annoncées ? Pouvez-vous me les transmettre ?

– En quoi consistent ces formations à la diversité culturelle ? Pouvez-vous me décrire les modules qu’elles contiennent ?

– Quel est le nombre d’enseignants en DASPA ayant suivi cette formation spécifique ?

Réponse:

Monsieur le Député,

Je vous prie de bien vouloir excuser le délai particulièrement long de cette réponse.

En ce qui concerne les informations relatives au parcours scolaire des élèves primo-arrivants, l’Administration a transmis très récemment des données pour l’année scolaire 2015-2016, après leur passage dans un DASPA : 40 % des élèves primo-arrivants suivent un enseignement secondaire général, 45 % un enseignement secondaire professionnel et 15 % un enseignement secondaire technique de transition ou de qualification. Ces chiffres sont basés sur les informations partielles transmises par les écoles et ne constituent donc pas une base scientifique.

A ce titre, j’ai demandé à mon Administration de construire un indicateur plus précis et capable d’évaluer le parcours scolaire d’un élève primo-arrivant sur plusieurs années scolaires. Il permettra de connaître le parcours d’un élève primo-arrivant qui a bénéficié d’un passage en DASPA et celui qui n’a pas été scolarisé dans un DASPA. Cet indicateur sera rapidement mis en place et publié dans le cadre des publications relatives aux indicateurs annuels de l’enseignement.

En ce qui concerne la formation destinée aux enseignants relative à la diversité culturelle et l’interculturalité, les différents organismes de formation continuée notamment l’IFC et le CECAFOC ont formé 2 425 acteurs de l’enseignement et ont proposé au total 9 modules de formations sur les deux dernières années 2015 à 2017. Je ne dispose pas des éléments concernant les formations proposées par le CECP et le CPEONS.

Au niveau du nombre d’inscrits à l’IFC, 1 197 personnes se sont inscrites (535 en 2015-16 et 662 en 2016-2017) sur les 2 années scolaires visées par la question. Parmi ces 1197 personnes, 158 viennent des centres PMS, 22 de l’enseignement fondamental ordinaire, 879 de l’enseignement secondaire ordinaire et 96 de l’enseignement spécialisé. Pour les 38 autres personnes, soit elles sont actives à un autre niveau du système éducatif (ex. formateur, conseiller pédagogique), soit nous ne disposons pas de l’information liée à leur établissement (elles se sont rajoutées manuellement sur la liste de présences).

Au niveau du nombre d’inscrits à la CECAFOC, 1 228 acteurs de l’enseignement se sont inscrits aux 6 modules de formations. Il faut souligner que pour l’enseignement secondaire catholique, certaines thématiques (par exemple, FLE) sont davantage travaillées dans le cadre des accompagnements pédagogiques des conseillers pédagogiques et ne dépendent pas de la formation continuée des enseignants.

Je vous remercie pour votre question.