Question du 13 février 2017: Participation de la Région à l’Association des Villes Belges du Patrimoine mondial

Plusieurs bourgmestres ainsi que des représentants des trois Régions du pays se sont réunis pour la création de l’Association des Villes Belges du Patrimoine Mondial (AVBPM).

Un projet ambitieux qui vise à développer un réseau de villes belges qui disposent d’un patrimoine inscrit à l’Unesco afin de le promouvoir.

Echange de connaissances, de bonnes pratiques, stratégie de communication commune, organisation d’événements sont autant d’éléments appelés à se développer.

Cette initiative est particulièrement intéressante car elle permettra sans nul doute une meilleure adéquation des moyens destinés à promouvoir le patrimoine et, à terme, de développer de véritables synergies entre les différents acteurs.

Mes questions,  Monsieur le Ministre-Président, sont les suivantes :

– Qui est le Représentant de la Région bruxelloise dans le cadre de la mise sur pied de cette Association ?

– Pour quelle raison l’initiative n’a-t-elle pas été prise en amont par la Région elle-même ?

– Quelle est la subvention accordée par la Région à l’initiative ?

– Des réunions régulières sont-elles prévues ? De quelle manière les actions seront-elles coordonnées ?

– Des projets concrets en termes de communication ou d’organisation d’événements ont-ils déjà été mis sur pied ? Si oui, lesquels ?

– Est-il prévu de mettre en ligne un site Internet pour l’Association ?

Réponse :

La représentante pour la Région de Bruxelles-Capitale dans le cadre de la mise sur pied de l’Association des Villes belges du patrimoine mondial est Mme Isabelle Leroy, Attachée à la Direction des monuments et des sites et point focal pour la convention du Patrimoine mondial de l’Unesco.

S’inspirant du modèle de l’Organisation des Villes du Patrimoine mondial qui réunit 200 villes dans le monde ayant un site inscrit à l’Unesco sur leur territoire, le réseau belge a été lancé par Bruxelles, Bruges et Tournai avec le soutien des trois Régions du pays en qualité d’observateurs. Ce modèle fédérateur correspond à la répartition institutionnelle des compétences et la Région a été associée à l’ensemble du processus depuis juin 2016. La constitution de ce type d’association visant à la mise en place de réseaux, de partage d’in- formations et de bonnes pratiques entre les gestionnaires du patrimoine mondial répond au plan d’action d’Helsinki et fait suite à la réunion de Strasbourg qui s’est tenue en octobre 2015 à laquelle la Région et la Ville de Bruxelles était présentes.

Aucun budget régional n’est alloué à cette initiative.

L’Assemblée Générale Constitutive de l’Association s’est tenue le 30 janvier 2017. Deux réunions annuelles minimum sont prévues (dont une assemblée générale), la prochaine réunion est prévue en juin 2017. Il reste plusieurs aspects pratiques encore à déterminer.

En termes de projets, la Ville de Bruxelles prendra en charge la réalisation d’une publication et d’une exposition itinérante a n de présenter le patrimoine belge au grand public. Un plan

triennal est également en cours d’élaboration. Il vise notamment à valoriser les dates anniversaires des inscriptions des biens sur la liste du Patrimoine mondial comme la Grand- place, les Ascenseurs du canal du Centre et les Béguinages dont nous célébrerons les 20 ans d’inscription en 2018. Un logo est également en préparation.

Le site internet www.patrimoinemondial.be / www.werelderfgoed.be sera développé.