Question du 18 janvier 2017: Vertus pédagogiques des jeux en ligne pour la sensibilisation à certaines thématiques

Vertus pédagogiques des jeux en ligne pour la sensibilisation à certaines thématiques

En novembre dernier, Natagora lançait son serious game « Nowatera » à destination des écoles afin de l’utiliser en tant que support de cours. Ainsi, chaque partie du jeu dispose de visées pédagogiques et permet de sensibiliser les élèves de secondaires à différentes thématiques comme la préservation de l’environnement.

Le caractère ludique de ce procédé permet aux professeurs de varier leurs méthodes d’apprentissage et à certains élèves de s’investir davantage dans le contenu éducatif qui leur est proposé.

Sur le site de l’organisme, un dossier pédagogique a été mis en ligne ainsi qu’une plate-forme destinée aux enseignants. Ce dossier permet de cibler précisément les acquis à acquérir par l’élève pour chaque mise en situation proposée.

Cette nouvelle perception du jeu vidéo qui tranche avec une vision abrutissante ou violente, mériterait d’être développée. L’université de Namur est l’un des partenaires de l’initiative.

Mes questions, Madame la Ministre, sont les suivantes :

– Avez-vous déjà été sensibilisée aux impacts potentiels positifs du jeu vidéo dans l’enseignement ?

– Si oui, avez-vous pris des mesures de manière à inciter les professeurs à avoir recours à ce type de support pédagogique ?

– Connaissiez-vous l’initiative de Nagora ? A votre connaissance, certaines écoles du secondaire en Fédération Wallonie-Bruxelles l’ont-elles inclue dans leurs programmes ?

– Votre Ministère octroie-t-il des subventions à des organisations participant à l’utilisation de la technologie à des fins éducatives ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.